Zoom sur la résiliation d’assurance auto des seniors

20/06/2018
Zoom sur la résiliation d’assurance auto des seniors

Confrontés à une résiliation prononcée par leur assureur, les seniors ont parfois du mal à trouver un contrat d’assurance auto à un prix raisonnable. De nombreuses compagnies d’assurance considèrent en effet qu’avec l’âge, les conducteurs ont un risque plus élevé d’avoir un accident, et décident parfois de résilier purement et simplement leur contrat. Un coup dur pour les seniors dont la grande majorité fait de leur indépendance une priorité, selon une étude APRIL/IFOP menée auprès des 55 à 75 ans. Vous êtes vous aussi baby-boomer et votre assureur vient de mettre fin à votre contrat ? Comment réagir et faire valoir vos droits ? Explications.

Conduite automobile chez les seniors: des risques d’accident aggravés ?

Les seniors sont souvent considérés comme des conducteurs « à risques » par les assureurs. Et à partir de 60 ans, de nombreux assurés voient leur prime d’assurance auto augmenter ou, pire, subissent la résiliation de leur contrat ! Certains assureurs vont jusqu’à catégoriquement refuser les plus de 80 ans.

Pourtant, selon les statistiques de l’ONISR (l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière), les plus de 65 ans ont moins d’accidents que leurs cadets. Mais lorsque l’accident survient, il entraine chez eux des dommages corporels plus graves, du fait d’une plus grande fragilité.

En 2015, les plus de 75 ans représentaient 15 % des tués sur la route. Soit presque autant que les 18-24 ans (18 %) qui sont les premiers conducteurs à risques pour les assureurs.

Un contrat d’assurance auto peut-il être résilié par l’assureur en raison de l’âge?

Non. Selon la loi, un assureur ne peut en aucun cas résilier un contrat d’assurance auto à cause de l’âge avancé de son client. S’il le fait, il tombe sous le coup de la loi et risque, selon le 1er et le 4e alinéa de l’article 225-2 du Code pénal, jusqu’à 45 000 euros d’amende et 3 ans d’emprisonnement.

Mais dans les faits, il n’est pas rare que les assureurs prennent le prétexte d’un accident responsable pour résilier le contrat d’un senior. Ou qu’ils utilisent tout simplement leur droit de résilier à échéance, sans avoir à justifier leur décision.

Quelles voies de recours si un assureur résilie à tort votre contrat d’assurance auto senior ?

L’assuré résilié peut, s’il apporte la preuve que la résiliation est motivée par son âge, saisir la justice ou le défenseur des droits pour obtenir une condamnation ou un règlement à l’amiable.

Mais l’assurance auto étant obligatoire, si votre contrat a été résilié, il vous faudra vous réassurer le temps de la procédure. Pour cela, vous pouvez vous adresser au BCT (Bureau Central de Tarification) pour qu’il oblige l’assureur de votre choix à vous prendre en charge. Une autre solution consiste à vous tourner tout simplement vers un assureur qui accepte les seniors résiliés.

 

BON À SAVOIR : les garanties essentielles de l’assurance auto senior

Le risque majeur des seniors est lié à leur fragilité physique. Assurez-vous que vous serez indemnisé de vos propres dommages corporels en cas d’accident. Vérifiez également jusqu’à quel âge l’assureur couvre cette garantie. Certaines compagnies n’hésitent pas à appliquer une surprime dès 60 ans. Fuyez ! Préférez un assureur qui développe des formules spéciales seniors à partir de 75 ans.