Que faire quand l’assureur résilie votre contrat d’assurance auto

29/06/2018
Que faire quand l’assureur résilie votre contrat d’assurance auto

Votre contrat d’assurance auto a été résilié et, comme de nombreux autres automobilistes dans votre cas, vous vous confrontez à des refus d’assurance ou à des propositions tarifaires démesurées ? Et si vous abandonniez tout simplement votre voiture quelque temps et privilégiez d’autres modes de transport ? A priori, cette décision peut paraître intéressante : au bout de 2 ans (parfois plus), votre fichage à l’AGIRA sera supprimé. Mais attention, car le calcul coût-avantage de cette solution n’est pas si évident. Explications.

Au bout de combien de temps vos antécédents de résiliation d’assurance auto seront-ils effacés ?

Après une résiliation à l’initiative de votre assureur, vous avez décidé d’adopter le vélo ou les transports en commun, pour contourner vos difficultés à vous réassurer. Dans ce cas, la question se pose en effet de savoir jusqu’à quand vos antécédents peuvent encore venir peser sur votre accès à l’assurance auto.

En tant que résilié, vous êtres généralement fiché à l’AGIRA pendant deux ans, sauf si :

À l’issue de ces délais, vos prochains assureurs ne pourront donc plus consulter ces informations : il n’y a plus de raisons qu’un refus d’assurance vous soit opposé, ou qu’une surprime pour risques aggravés soit appliquée à votre cotisation.

Mais attention : en contrepartie de cette nouvelle « virginité » d’assuré, vous serez considéré comme conducteur novice en vertu de l’article A121-1-1 du Code des assurances. Au bout de 3 ans sans assurance effective, vous redevenez en effet un « jeune conducteur » au sens de la loi, même si vous avez obtenu votre permis depuis plusieurs années et ne vous l’êtes jamais fait retirer. Et qui dit conducteur novice, dit aussi surprime associée… Vos efforts ne seront donc pas forcément récompensés.

D’autres solutions existent pour se réassurer après une résiliation

Que vous ayez été résilié récemment ou depuis plusieurs années, avez-vous pensé à vous tourner vers des assureurs auto spécialisés pour les conducteurs résiliés ?

Ces compagnies assurent les automobilistes dits « à risques » et connaissent leurs difficultés. Elles couvrent généralement la responsabilité civile, c’est-à-dire l’assurance au tiers obligatoire. Mais elles peuvent également vous offrir des garanties complémentaires et vous permettre de vous rapprocher des garanties proposées dans un contrat auto classique.

Dans tous les cas : conduire sans assurance auto après une résiliation est une idée à oublier très vite !

Conduire sans assurance auto après une résiliation comporte de graves conséquences :

  • des conséquences pénales : vous risquez une contravention de 500 €, avec une comparution au tribunal pour les contrevenants récidivistes ;
  • des conséquences pécuniaires : en cas d’accident, vous serez responsable personnellement de la totalité des dommages-intérêts, pour préjudices matériels et/ou corporels.

 

BON À SAVOIR

En cas de résiliation de contrat d’assurance liée à la conduite sous l’emprise de produits stupéfiants, ou après un retrait de permis, certaines assurances voiture vous proposent des solutions pour couvrir votre véhicule.