Pour souscrire une assurance conducteur, dois-je déclarer mes antécédents de résiliation ?

15/01/2019
Pour souscrire une assurance conducteur, dois-je déclarer mes antécédents de résiliation ?

Votre assurance auto vient d'être résiliée ? Il vous faut alors trouver un nouvel assureur au plus vite pour pouvoir continuer à prendre le volant de votre véhicule. Bien que vos antécédents puissent peser sur le prix de votre assurance auto, ils font partie des informations obligatoires à fournir pour souscrire un nouveau contrat.

Souscrire une assurance après résiliation : quelles démarches faire ?

Une fois informés de la résiliation prochaine de leur contrat par leur assureur, les conducteurs se retrouvent souvent avec peu de temps pour souscrire de nouvelles garanties. La conduite sans assurance est pourtant un délit pouvant avoir de graves conséquences : il est donc important de faire les bonnes démarches rapidement afin de pouvoir continuer à conduire votre véhicule en toute sécurité.

› En savoir plus : 3 risques encourus par les conducteurs non assurés

Il est recommandé de faire, au plus vite, plusieurs demandes de devis, en ligne ou par téléphone, auprès de différents assureurs. Vous vous assurez ainsi d'avoir plusieurs options parmi lesquelles choisir, afin d'être couvert selon vos besoins et vos moyens.

Vos antécédents de conducteur vous seront demandés et devront être renseignés avec exactitude et précision. Pour qu'un devis aboutisse à la souscription du contrat, l'assureur exigera aussi votre relevé d'informations qui confirmera les renseignements que vous avez fournis.

Quelles informations contient votre déclaration d'antécédents ?

La déclaration d'antécédents résume votre passé de conducteur sur une période de 3 à 5 ans. Elle liste tous les renseignements utiles à votre nouvel assureur pour connaître votre comportement au volant et faire une estimation du risque que vous représentez.

La déclaration d'antécédents contient notamment :

  • l'historique des sinistres survenus au cours de la période mentionnée, précisant votre part de responsabilité ;
  • votre coefficient de bonus-malus ;
  • vos éventuels retraits ou suspensions de permis ;
  • les causes de résiliation de votre précédent contrat.

Résiliations par l'assureur : quel impact sur votre contrat ?

Au vu des informations fournies dans votre déclaration d'antécédents, l'assureur évalue le coût que représente le fait de vous assurer et ajuste en conséquence la prime qu'il vous proposera.

Toute information augmentant le risque fera monter votre prime, et les causes de résiliation y contribuent également : sinistres responsables, alcoolémie au volant ou non-paiement des cotisations sont autant de facteurs qui impactent le montant de votre cotisation. Cependant, en enchaînant des années sans problème avec votre nouvelle assurance, vous pouvez espérer que votre risque soit réévalué, afin de faire baisser votre prime.

Sachez, enfin, que certains assureurs refuseront tout simplement de vous couvrir après une résiliation. Il est donc conseillé de vous adresser à un assureur spécialisé, afin d'éviter de perdre du temps à essuyer des refus et d'obtenir une offre adaptée à votre situation.

› En savoir plus : Assurances spécialisées pour les conducteurs résiliés : comment choisir les meilleures offres ?

Focus BNR - Bon à savoir

Afin de ne pas rester sans assurance auto, commencez les démarches pour souscrire un nouveau contrat dès l'annonce de résiliation. Adressez-vous aux assureurs spécialisés pour obtenir des offres adaptées à votre situation.

Demandez un devis immédiatement !

BON À SAVOIR

Conducteur résilié non-paiement ou concerné par les risques aggravés ? Demander un devis en ligne auprès d’un spécialiste de l' assurance malussée !