Les difficultés des seniors pour se réassurer

28/06/2018
Les difficultés des seniors pour se réassurer

Parce que vous n’avez plus conduit depuis de nombreuses années, ou parce que votre assureur auto vous a résilié, vous cherchez à vous réassurer. La plupart des assureurs sont très frileux vis-à-vis des seniors. Pour autant, il existe des solutions pour bien vous assurer, au juste prix.

L’assurance auto pour les seniors sans antécédent

Vous avez passé votre permis de conduire il y a bien longtemps, mais vous ne conduisez plus depuis de nombreuses années. À l’heure de la retraite, vos conditions de vie changent et vous voudriez reprendre le volant.

Malgré la détention « longue durée » de votre permis, vous n’avez aucun relevé d’information à présenter à un assureur auto. Pour ce dernier, vous êtes donc identifié comme un « conducteur sans antécédent ».

Votre prime d’assurance tiendra compte du double risque suivant : à savoir, votre âge et le fait que vous n’avez eu aucune expérience récente de la conduite.

Les chiffres de la Sécurité routière montrent pourtant que les seniors sont de bons conducteurs. Ils sont prudents, respectent les règles de circulation et ont sensiblement moins d’accidents que la moyenne des automobilistes.

Le facteur aggravant lié à l’âge tient essentiellement aux dommages corporels subis par le conducteur. Les blessures des seniors sont plus graves, donc plus coûteuses. Les personnes âgées sont également plus susceptibles de suivre des traitements médicaux pouvant affecter leur conduite. Elles sont enfin plus sensibles à l’alcool.

Pour faire baisser votre prime d’assurance auto et reprendre le volant sereinement, suivez un stage organisé par la Prévention routière. L’Automobile Club propose aussi des mises à niveau du Code de la route.

Senior : se réassurer après une résiliation

Votre ancien assureur auto vous a résilié. Vous êtes désormais fiché à l’AGIRA (Association pour la gestion des informations sur le risque en assurance). Tout assureur que vous contacterez aura donc accès à votre dossier. Il est déjà difficile de bien se réassurer après une résiliation, mais, en ajoutant le critère de l’âge, cela devient kafkaïen.

Bien sûr, vous pourrez toujours solliciter le Bureau central de tarification (BCT). Cet organisme contacte l’assureur de votre choix et le contraint à vous assurer au tiers à un tarif raisonnable. Mais rien n’empêchera cet assureur de vous résilier 1 an plus tard, à échéance. De plus, vous méritez sans doute mieux qu’une assurance à minima.

Face à la frilosité des assureurs traditionnels, épargnez votre temps et tournez-vous directement vers des compagnies spécialisées dans l’assurance auto des profils dits « atypiques ».

Vous pourrez bénéficier des garanties essentielles d’une assurance auto dédiée aux seniors, et au juste prix.

BON À SAVOIR : les garanties essentielles de l’assurance auto senior

Le risque majeur des seniors est lié à leur fragilité physique. Assurez-vous que vous serez indemnisé de vos propres dommages corporels en cas d’accident. Vérifiez également jusqu’à quel âge l’assureur couvre cette garantie. Certaines compagnies n’hésitent pas à appliquer une surprime dès 60 ans. Fuyez ! Préférez un assureur qui développe des formules spéciales seniors à partir de 75 ans.