Les conditions de souscription d’une assurance conducteur suite à une résiliation

04/12/2018
Les conditions de souscription d’une assurance conducteur suite à une résiliation

Une compagnie d'assurance auto peut légitimement résilier votre contrat pour différents motifs. Une situation dont les conséquences sont loin d'être simples car les conducteurs concernés ont souvent du mal à retrouver un nouvel assureur. Mais ce n'est pas une fatalité ! Plusieurs solutions existent en effet pour souscrire une assurance auto suite à une résiliation.

Les motifs de résiliation d'une assurance auto

Avant de vous lancer dans la recherche d'une compagnie d'assurance pour résilié, il est essentiel de comprendre quelles sont les raisons qui ont poussé votre assureur à vous radier.

Selon le Code des assurances, plusieurs motifs valables existent :

  • vous êtes en retard dans le paiement des primes et ne les avez pas régularisées malgré la réception d'une mise en demeure ;
  • vous cumulez un nombre important d'accidents, responsables ou non (généralement plus de trois) ;
  • vous avez commis des infractions qui ont entraîné la perte de votre permis de conduire : alcoolémie au volant, excès de vitesse répétés…

› Aller plus loin : Quand survient la résiliation ?

S'adresser à une compagnie d'assurance auto pour résilié

Le marché des assurances est devenu ultra concurrentiel… ce qui représente un avantage pour les conducteurs résiliés ! Car certaines d'entre elles se sont justement spécialisées dans cette niche assurantielle et accueillent sans jugement les conducteurs à risque aggravé : malus important ou résiliation précédente, notamment.

En demandant plusieurs devis, vous serez en mesure de comparer les différentes couvertures proposées, les niveaux de franchise, les exclusions de garanties etc. Et bien entendu le montant de la prime annuelle d'assurance auto. Elle sera généralement plus élevée que celle calculée pour un conducteur sans mauvais antécédents. Mais là encore, un bon assureur auto pour résilié vous aidera à moduler votre contrat pour qu'il soit à la fois compétitif et suffisamment protecteur.

Bon à savoir : si, en dépit de vos démarches, aucune compagnie d'assurance n'accepte de vous couvrir, adressez-vous dans ce cas au BCT – Bureau Central de Tarification. Cet organisme public peut contraindre un assureur à vous assurer et fixe le tarif de votre cotisation… Mais celui-ci s'avère souvent très élevé.

Quelles garanties choisir pour payer moins cher une assurance auto après une résiliation ?

Pour faire baisser le prix de votre assurance auto, faut-il vraiment opter pour la seule garantie obligatoire, l'assurance au tiers, qui couvre uniquement la responsabilité civile de l'assuré ?

Pas forcément… Comme son nom l'indique, l'assurance au tiers ne protège que les autres victimes et n'indemnise donc que leurs propres dommages matériels ou corporels. Si l'assuré est lui-même blessé ou que sa voiture est endommagée à l'occasion d'un accident, il n'aura droit à aucune indemnisation s'il est responsable du sinistre. À moins de bénéficier d'une assurance conducteur, qui le protège quelle que soit sa responsabilité. Une garantie donc essentielle pour tout conducteur, même malussé ou résilié.

› Zoom : votre responsabilité en cas d'accident

Focus BNR

Ne négligez pas votre sécurité et choisissez une offre d'assurance auto véritablement protectrice, comprenant au minimum responsabilité civile ET assurance dommages conducteur.
Nous avons justement la solution pour vous, testez-nous !

BON À SAVOIR

En cas de résiliation de contrat d’assurance liée à la conduite sous l’emprise de produits stupéfiants, ou après un retrait de permis, certaines assurances voiture vous proposent des solutions pour couvrir votre véhicule.