Les astuces pour éviter la résiliation pour non-paiement de son assurance auto

29/06/2018
Les astuces pour éviter la résiliation pour non-paiement de son assurance auto

Le défaut de paiement des cotisations est une des causes pouvant amener votre assureur auto à résilier votre contrat. Conséquences : une hausse de votre future prime d’assurance et plus de difficultés pour vous réassurer. Voici quelques conseils pour ne pas tomber dans ce piège.

Les délais de résiliation de l’assurance auto : la procédure à connaître

La première astuce consiste à connaître les délais de la procédure de résiliation régis par l’article L.113-3 du Code des Assurances.

  • Vous avez 10 jours après échéance pour régler votre prime d’assurance auto. En cas de non-paiement, l’assureur vous transmet alors une mise en demeure par courrier recommandé avec accusé de réception ;
  • Vous disposez ensuite de 30 jours pour vous acquitter de votre prime auto. En ce cas, votre contrat reprend effet le lendemain du versement, à midi ;
  • Si le paiement n’est pas, ou est partiellement, réalisé, vous vous exposez à 10 jours de suspension de garantie, avant une résiliation immédiate et définitive.

Les frais de poursuite et de recouvrement éventuellement engagés sont à votre charge en cas de défaut de paiement de vos cotisations

Les solutions pour ne pas être pris en défaut de paiement d’assurance auto

Pour éviter d’oublier de régler votre cotisation, vous pouvez opter pour un prélèvement mensuel automatique. Mais attention : même un petit découvert peut entrainer un refus de prélèvement bancaire.

Autre cas de figure : le changement de domiciliation bancaire. Si votre assureur n’en est pas informé, il peut présenter le prélèvement à votre ancienne banque.

  • Astuce n°2 : prenez soin de prévenir votre assureur de tous changements bancaires.

Vous traversez une période financière délicate, avec des frais imprévus ou une baisse de revenus ? Parlez-en tout de suite avec votre assureur conseiller.

  • Astuce n°3 : optez pour le versement d’acomptes ou le paiement fractionné par trimestre ou semestre.
  • Astuce n°4 : choisissez une date d’échéance en accord avec votre situation (versement du salaire, paiement d’autres factures…).

 

BON À SAVOIR : l’assurance auto résiliée non-paiement

Vous cherchez une solution pour assurer votre véhicule après une résiliation pour non-paiement de prime ? Conscient des contraintes financières qui peuvent peser sur un budget, BNR vous propose des garanties adaptées… et flexibles, pour une meilleure gestion de votre budget !