Le point sur les vols de voiture

27/06/2018
Le point sur les vols de voiture

Si, d'une manière générale, les vols de voiture sont plutôt en baisse depuis plusieurs années (-5.1% en 2017 par rapport à 2016), toutes les régions françaises ne sont pas logées à la même enseigne. D'autant que plus que les techniques de vol se développent. Sachez donc vous prémunir contre une telle mésaventure...

Les chiffres-clés : une baisse des vols de voiture selon les régions

En 2017, 105 000 voitures « seulement » ont été volés en France. La situation semble donc s'améliorer depuis plusieurs années, ce chiffre étant deux fois inférieur à ce qu'il était dans les années 1990.

Cet indicateur renvoie cependant à une moyenne nationale qui peut dissimuler de grandes disparités locales. Le risque de se faire voler sa voiture varie en effet largement d'une région à une autre.

En tête de liste, la région Provence Alpes Côte d’Azur enregistre en 2016 un 4,5 vols de voitures pour 1000 habitants avec même un pic à 6.1 pour les Bouches-du-Rhône ! Elle est suivie de près par les régions Ile de France (4.1 vols pour 1000 habitants) et Nord-Pas-de-Calais-Picardie (2.9 vols).

La région Auvergne-Rhône-Alpes présente une moyenne équivalente à celle de l’ensemble du territoire avec 2.6 vols pour 1000 habitants.

Parmi les zones les moins exposées figurent la Bourgogne-Franche Comté (1.7 vol), le Grand-Est (1.5 vol), la Bretagne (1.2 vol) ou la Nouvelle-Aquitaine.

Les techniques de vol : quelles voitures et comment ?

La marque et le modèle des voitures volées dépendent souvent des buts poursuivis par les délinquants : petites citadines pour une simple virée nocturne ou la vente de pièces détachées, voitures plus coûteuses et puissantes pour la revente voire pour une utilisation directe dans le cadre de trafics ou braquages…

Les petites voitures citadines demeurent le segment le plus prisé, même lorsqu'elles sont anciennes. Leur verrouillage mécanique est de plus relativement facile à déjouer. En 2018, la Smart Fortwo récupère la 1ere place cédée au Range Rover Evoque l'an dernier. Ce dernier est toujours très "apprécié" des voleurs (3e du classement) mais sa fréquence de vol a été divisée par 2 grâce notamment à un nouveau dispositif de protection mis au point par Land Rover. La Clio 4 fait un bond spectaculaire au classement et occupe désormais la 2e place! Et elle n'est pas la seule, d'autres modèles récents de la marque (Captur, Mégane 4, Espace 5) figurent en "bonne" place.

En ce qui concerne les véhicules plus luxueux, souvent équipés de systèmes antivol élaborés, le car-jacking s’avère malheureusement une technique assez répandue : les délinquants s’introduisent avec violence dans la voiture alors que son propriétaire est au volant, ou le forcent à en descendre en provoquant de faux accrochages.

Enfin, les autorités de police ont récemment mis à jour une nouvelle méthode de vol électronique. Elle permet aux délinquants de recoder les systèmes de verrouillage et d’accéder en toute simplicité aux véhicules concernés avec une simple clé…

Se prémunir efficacement contre le vol

Même si votre voiture dispose d'un système de sécurité élaboré, il peut s’avérer utile de le compléter, surtout en cas d’absence de parking fermé : les cannes antivol, qui permettent de bloquer le volant, le levier de vitesse ou la pédale d’accélération, peuvent à ce titre jouer un rôle de dissuasion important.

Une autre méthode de prévention consiste à toujours verrouiller ses portes à l’arrêt, et à ne jamais descendre de son véhicule en laissant les clés sur le contact, même pour une courte durée.

Enfin, le risque de vol n’est pas systématiquement couvert : il constitue souvent une garantie spécifique ou complémentaire qu’il faut avoir choisie pour pouvoir prétendre à une indemnisation. Soyez donc vigilant lors de la souscription de votre assurance auto. Et n’oubliez pas que le vol de voiture est une cause directe d'assurance malussée...

Retrouvez votre liberté de conduire !