Le point sur le nouveau permis de conduire

04/07/2018
Le point sur le nouveau permis de conduire

Je suis toujours rose, mais désormais au format carte de crédit, et quasiment infalsifiable, qui suis-je ? Le nouveau permis de conduire est arrivé le 16 septembre 2013 dans toutes les Préfectures françaises. Ce document officiel, qui est dorénavant commun à tous les pays de l’Union européenne, promet une ultra sécurité et une plus grande simplicité administrative pour les conducteurs.

Le nouveau permis : pour qui, et quand ?

Attention, tous les conducteurs français ne verront pas leur permis changer dans l’immédiat. Pour l’instant, seules quelques catégories sont prioritaires pour l’obtenir : les nouveaux détenteurs de permis, les personnes décrochant un permis dans une autre catégorie, les professionnels routiers devant renouveler leur permis régulièrement, ou encore les personnes l’ayant perdu ou se l’étant fait voler.

Les automobilistes ayant obtenu leur permis entre le 19 janvier et le 16 septembre 2013 ont eux aussi la possibilité de demander sa version récente dès 2014.

Et pour les autres ? Ils ont dû patienter jusqu’en 2015… et devront avoir effectué leur changement de permis avant 2033. Il leur reste donc 20 ans pour se mettre en conformité avec la législation !

Une puce, de multiples possibilités

Selon le Ministère de l’Intérieur, la puce électronique du nouveau permis de conduire contient les éléments d’informations déjà recensés sur les anciens permis : état civil du conducteur, photo d’identité, numéro et date d’obtention, catégories du permis, conditions éventuelles de la conduite (lunettes, aménagements…).

A contrario, le capital de points dont dispose encore le conducteur, tout comme ses antécédents d’infractions routières (retrait de permis, alcoolémie au volant, excès de vitesse…) n’y figurent pas.

La société Gemalto, qui a conçu et qui produit ces puces, précise toutefois que le nouveau permis pourrait à terme constituer un support électronique à de nombreuses autres informations, et s’avérer d’une grande utilité pour les conducteurs : attestation d’assurance auto ou carte grise pourraient ainsi y être intégrées.

Des démarches de demande de permis simplifiées

Avec le nouveau permis, plus besoin de se déplacer en Préfecture pour en faire la demande ! Il est normalement prévu que ces démarches soient effectuées par les auto-écoles, afin que les nouveaux détenteurs du permis reçoivent leur carte rose tout simplement par la Poste.

Et désormais, plus besoin de faire une demande spéciale pour pouvoir consulter son capital point sur internet : chaque conducteur recevra automatiquement ses codes d’accès en même temps que son nouveau permis.

BON À SAVOIR

Le nouveau permis, comme l'ancien, fonctionnera conformément aux règles du permis à points. Une perte de votre capital point pourra donc, comme aujourd'hui, entrainer à terme une résiliation de votre assurance auto. Pour vous réassurer, songez à vous rapprocher d'une compagnie spécialisée.