Faire réassurer mon auto après une résiliation : guide pratique en trois étapes

02/07/2018
Faire réassurer mon auto après une résiliation : guide pratique en trois étapes

Pour réassurer son auto, il suffit de comparer des devis, récupérer ses informations auprès de son ancien assureur, et signer un contrat ! En ultime recours, le Bureau Central de Tarification (BCT) peut ordonner à un assureur de couvrir le véhicule.

La proposition d’assurance et le devis

Première étape pour faire réassurer votre véhicule : demandez à plusieurs compagnies de vous faire une offre.

Il existe des compagnies d’assurance spécialisées dans les cas d’assurance auto malus, d’assurance auto alcoolémie ou de résilié non paiement.

Cependant, il est toujours nécessaire de remplir un questionnaire qui permet à l’assureur d’établir un profil et de transmettre un devis. Il est préférable de demander un devis à plusieurs compagnies d’assurance pour faire un choix adapté à vos besoins.

La demande du relevé d’information

Une fois la compagnie d’assurance choisie, il vous faut demander votre relevé d’information à votre ancien assureur (délai de 15 jours).

Ce relevé doit être renvoyé à la nouvelle assurance. Celle-ci utilise ces informations pour calculer un prix définitif.

L’acceptation du nouveau contrat d’assurance

Une fois le devis final avec l’ensemble des garanties en main, il suffit de faire votre choix et de signer (ou non) le contrat proposé par le nouvel assureur.

L’assurance automobile est obligatoire, en cas de problème le BCT oblige un assureur à couvrir le véhicule

En cas de refus des assureurs de répondre à votre demande d’assurance, vous pouvez saisir le BCT qui contraindra un assureur à couvrir le véhicule concerné.

L’assurance automobile est en effet obligatoire, car elle prend en compte la responsabilité civile qui couvre la garantie « au tiers » et protège les éventuelles victimes. Le BCT a donc le pouvoir de fixer un prix de cotisation et d’obliger un assureur à assurer une personne possédant un véhicule.

Dans ce cas, il faut sélectionner un assureur et lui demander une proposition d’assurance en 2 exemplaires qu’il est obligé de transmettre. Un exemplaire complété ainsi que le relevé d’information du précédent assureur doivent être renvoyés, avec accusé de réception, à l’assureur sélectionné.

Le deuxième exemplaire de la proposition d’assurance doit être envoyé sous 15 jours au BCT avec les pièces justificatives du refus de l’assureur et le devis. Sachez qu’une absence de réponse de l’assureur pendant 15 jours est assimilée à un refus.

Le BCT étudie alors le dossier et fixe un montant de cotisation que l’assureur et l’assuré doivent honorer. Cette démarche prend généralement quelques semaines.

BON À SAVOIR

En cas de résiliation de contrat d’assurance liée à la conduite sous l’emprise de produits stupéfiants, ou après un retrait de permis, certaines assurances voiture vous proposent des solutions pour couvrir votre véhicule.