État des lieux du défaut d'assurance auto : les chiffres

19/02/2019
État des lieux du défaut d'assurance auto : les chiffres

Le défaut d'assurance auto est un phénomène de plus en plus souvent observé lors d'accidents de la circulation. C'est pourtant un délit qui a un coût élevé pour le responsable, et un risque pour l'ensemble des usagers de la route...

État des lieux du défaut d'assurance auto : les chiffres

Les données-clés du défaut d'assurance auto en France

  • 750 000 véhicules circuleraient sans assurance en France, soit 2 % du parc automobile privé ;
  • 59% des conducteurs verbalisés pour défaut d'assurance auto ont moins de 35 ans ;
  • 6% des accidents mortels impliquent un conducteur non assuré ;
  • 136 millions d'euros ont été versés en 2016 pour indemniser les victimes d'accidents de la route causés par un conducteur non assuré ou non identifié. 10,7 millions ont pu être récupérés auprès des responsables d'accidents non assurés.

Source : Données FGAO 2018.

L'accident de voiture sans assurance en pratique

En cas d'accident responsable causé par un conducteur non-assuré, c'est le Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires (FGAO) qui indemnise les victimes. Le FGAO se retourne alors contre le responsable pour lui demander le remboursement de l'ensemble des frais, qui peuvent atteindre plusieurs millions d'euros dans les cas graves.

› Aller plus loin : Conduire sans assurance auto : des sanctions aggravées en 2019

Bon à savoir

Les assurances auto classiques refusent généralement d'assurer les conducteurs résiliés. Si tel est votre cas, adressez-vous aux compagnies spécialisées malussés et résiliés afin de vous ré-assurer sans attendre.

BON À SAVOIR

Pour retrouver facilement une assurance auto sans sacrifier la qualité de votre couverture et des garanties incluses dans votre contrat, vous pouvez vous tourner vers un assureur spécialisé dans les profils de conducteurs résiliés.