Comment savoir si une voiture d’occasion est en bon état ?

02/07/2018
Comment savoir si une voiture d’occasion est en bon état ?

Vous avez repéré une voiture d’occasion qui semble parfaite… sur la petite annonce. Le rendez-vous est pris et vous devez absolument évaluer l’état du véhicule avant de l’acheter. Le carnet d’entretien et le contrôle technique sont un bon début d’information. Nous vous conseillons, pour identifier un accident camouflé, de faire le tour des équipements et, surtout, de tester la voiture sur route.

Le contrôle technique et le carnet d'entretien

Le contrôle technique doit être daté de moins de 6 mois pour une voiture de plus de 4 ans. Lisez-le attentivement et portez une attention particulière aux statistiques de freinage et aux observations.

Vérifiez le carnet d'entretien ou, à défaut, les factures pour vous assurer que la voiture a toujours été bien entretenue.

L’aspect extérieur d’une voiture d’occasion

Révisez toujours le véhicule en pleine lumière. Vous repérerez ainsi les points de rouille, mais aussi les surbrillances ou les légères différences de couleur. Si la voiture a été repeinte, elle a probablement été accidentée, et peut-être gravement.

Vérifiez ensuite le bas de caisse, qui ne doit pas être rouillé. Enfin, les pneus ne doivent présenter ni boursouflure, ni déchirure sur leurs flancs. Dessous, les rainures doivent être bien marquées.

L’intérieur d’une voiture d’occasion

Asseyez-vous dans la voiture et testez tous ses équipements : les feux, la sono, le chauffage, la climatisation, les essuie-glaces, les lève-vitres, etc.

Si le compteur kilométrique n’est pas numérique, vérifiez que les chiffres sont bien alignés, sinon, il a pu être trafiqué.

Si la voiture est équipée de housses de sièges, enlevez-les pour voir ce qu’elles cachent. Dans le coffre, révisez la roue de secours et assurez-vous qu’il y a bien un cric, des clefs de change.

Tester une voiture d’occasion sur route

Pour tester un véhicule d’occasion, faites-le démarrer à froid. Le moteur doit se mettre en route du 1er coup et sans émission de gaz suspect : gaz bleu le moteur est usé, gaz blanc au démarrage le système de refroidissement est à revoir, blanc en roulant, passez votre chemin, le joint de culasse est à remplacer, fumée noire le moteur est encrassé.

Prêtez l’oreille : le moteur doit émettre un bruit régulier, sans cliquetis ni sifflement. Toujours à l’arrêt, testez l’embrayage. Serrez le frein à main, embrayez et passez la 3e, débrayez : si la voiture cale, l’embrayage fonctionne.

Vous pouvez commencer à rouler. Sur route dégagée et en ligne droite, lâchez le volant. Plus tard, freinez brusquement. Dans les deux cas, la voiture ne doit pas se déporter. Les freins doivent être silencieux. Si le véhicule est équipé de l’ABS, freinez fort, vous devez sentir de petits coups dans la pédale et les roues ne doivent pas se bloquer.

Roulez en zigzag. Vous ne devez sentir aucun point dur dans la direction ni entendre de bruit. Si la voiture se balance trop, il faut changer les amortisseurs.
Enfin, faites une petite pointe de vitesse (en respectant toujours la limitation) : vous ne devez sentir aucune vibration.

BON À SAVOIR

Acheter une voiture d’occasion est une bonne solution pour faire baisser le coût de votre assurance auto: il vous en coûtera moins cher que pour une voiture neuve ! Si toutefois vous rencontrez des difficultés pour trouver un assureur, pensez à demander un devis à une compagnie spécialisée pour une formule adaptée à votre budget.